Blog

Banque et réalité virtuelle: V comme vraiment, R comme raté
Le salon Virtuality a été pour beaucoup l'occasion d'entendre parler pour la première fois de banque et réalité virtuelle associées. On s'interroge d'abord, puis on voit ce que son département immobilier en fait, et on saisit bien. La réalité virtuelle, ça sert à ça. La banque d’un monde qui bouge : la réalité virtuelle ne serait qu'un moyen de parler de soi et de justifier sa devise de marque ? Au delà des retombées médiatiques, dans le cadre de l’activité de banque de détail stricto sensu, on peut légitiment s’interroger sur l’opportunité d’investir le média VR (Virtual Reality, réalité virtuelle).
Ouvrir un compte en France : la banque route
Avant de commencer, un conseil : si vous comptez un jour vivre à l’étranger pour ensuite revenir en France, ne fermez pas votre compte courant en partant. Quitte à payer une dîme inutile pour un service que l’on n’utilise pas. Le coût d’opportunité me paraît aujourd’hui acceptable par rapport au parcours du combattant qui vous attend si vous ne le faites pas. Récit d'une expérience utilisateur catastrophique, qui questionne le droit au compte en banque aujourd'hui.
Le livre du changement victime de son succès
Ça c'est fait. Écrit. Lu. Relu. Re-relu. Corrigé. Recorrigé. Re-re-relu. Imprimé. Reçu. Critiqué. Re-imprimé. Re-reçu. Et, enfin, validé. Rangé au rayon fierté de notre bibliothèque des curiosités. Le plus dur est fait. Ça c'est ce qu'on croyait.
L’assurance en 2030 : chacun pour soi ? (2/2)
Ayant étudié pendant plusieurs semaines le concept d'insurtech pour l'un de ses clients, l'équipe de Curiouser a eu l'occasion de réfléchir au futur de l'assurance. Notre collaboratrice Apolonia Rakowski prend ici la plume pour décrypter les évolutions du principe même de l'assurance. La première partie de l'article est ici.