Image Image Image Image Image
Scroll to Top

To Top

Prospective digitale

11

fév
2013

2 commentaires

Dans Prospective digitale

Par Katia Cheloul


Wearable Technology, la technologie InStyle !

On 11, fév 2013 | 2 commentaires | Dans Prospective digitale | Par Katia Cheloul

La Wearable Technology, tout le monde en parle, mais le concept reste encore un peu abstrait. D’abord parce que la technologie se perfectionne à peine ; 2012 a vu naître les premiers projets réellement aboutis, fonctionnels et commercialisables. Ensuite parce que la Wearable Technology, c’est bien, c’est beau mais c’est cher ! Alors entrons dans le monde merveilleux de la « technologie qui se porte » !

Le principe : intégrer la technologie aux objets qui ne nous encombrent pas ceux que nous portons, en opposition à ceux que nous transportons. L’idée est de nous faciliter la vie, en l’intégrant aux vêtements, et aux accessoires. mais la spécificité c’est qu’elle doit également être portable, dans le sens de mode, fashion, de bon goût… La technologie doit pouvoir s’afficher sans rougir et nous accompagner dans tous les moments de la vie (oui oui , même en public !)

Selon fastcodesign.com, il existe 4 règles pour concevoir de la Wearable Tech que les gens vont réellement porter (comprenez acheter) : 1/ Comprendre et être attentif  à l’environnement de l’utilisateur. 2/ Concevoir un objet discret. 3/ Créer une valeur ajoutée en le connectant à des services et des logiciels. 4/ Faire en sorte que l’objet ne soit pas marqué trop « geek ». Comme sa cousine l’ « Unwearable », on la retrouve dans presque tous les domaines d’activité. Go ! On explore !

Pure technologie

Pantalon Beauty And The Geek

Pantalon Beauty And The Geek

La Wearable Technology, c’est d’abord et avant tout de la tech, comprenez du progrès, de la performance, de l’innovation. Le pantalon Beauty And The Geek, équipé  d’un clavier, d’enceintes et d’une souris, permet de bouger librement en étant toujours au contrôle de son ordinateur, rien d’incroyable me direz-vous, mais regardez donc cette coupe !

Les lunettes développées par Zioneyez, moitié James Bond, moitié hipster, permettent de filmer sans être vu. Eh oui ! Comme au cinéma, les caméras sont intégrées aux branches des lunettes, in-de-tec-table ! Pour la plus grande joie des stalkers et des jaloux.

Zioneyez HD video glasses

Zioneyez HD video glasses

Le TshirtOS, conçus par les anglais de CuteCircuit, sont 100% coton, connectés à internet et se contrôlent à partir d’un smartphone. Le concept : porter sur soi sa plateforme de libre expression. Ils permettent d’afficher des tweets, de lire musique et vidéo, de prendre des photos et de les partager sur Instagram ! Peut-être que finalement, la WT, ce n’est pas que du street-marketing.

Art technologie

La WT a également dimension artistique. Le Beat Glove est un gant qui permet de jouer de la musique. C’est un véritable instrument de création. D’abord destiné aux beatmakers, il a ensuite conquis les musiciens plus traditionnels, impressionnés par l’ergonomie, la justesse des sonorités et la largesse d’expression que permet cet objet.

k-dress-lights-up-in-whatever-pattern-you-want

Mais la WT peut également se revendiquer de l’esthétisme, et uniquement de l’esthétisme, comme pour cette robe lumineuse, équipée d’ampoules LED qui créent de la lumière en fonction des mouvements de la personne qui la porte.

Ou encore le défilé Fashion And Technology, qui nous propose des vêtements qui se modulent eux même, les robes s’allongent, raccourcissent, changent de couleur et les mannequins se déshabillent sans faire un geste.

Care technologie

Body anti-malaria

Body anti-malaria

Mais la WT, ce n’est pas seulement un joli vêtement qui bouge et qui clignote, elle peut également être au service de la communauté, en s’intégrant à des projets de santé publique ou qui oeuvrent pour une meilleur qualité de vie. Un universitaire kényan et un styliste gambien nous démontrent par la preuve que la lutte contre les moustiques et la malaria peut se faire avec classe ! Les vêtements anti malaria sont conçus pour repousser les moustiques. Contrairement aux crèmes anti-moustiques qui de dissipent rapidement, ces vêtements contiennent une molécule insecticide pratiquement impossible à détruire. Lorsque l’on sait que cette maladie tue plus de 650 000 personnes chaque année en Afrique, on peut dire que la Wearable Technology, en plus d’avoir du style, peut devenir un réel acteur de santé publique.

Mobile Lorm Glove

Mobile Lorm Glove

 

Dans le domaine de l’aide à la personne, la société Design Research Lab a inventé le Mobile Lorm Glovedestiné aux personnes malentendantes ou souffrant de cessité,  cette technologie transpose le l’alphabet de Lorm, une forme de communication utilisée par les personnes aveugles et malentendantes, en langage texte, et vice-versa. Ce gant permet donc aux à ces personnes d’écrire et de lire des messages texte.

Eco technologie

bikini-soaks-up-sun-rays-to-power-your-smartphone-and-other-small-electronics

Vous l’aurez compris, la WT est novatrice, instyle et urbaine, elle est donc forcément développement durable ! Et oui désormais nos vêtements génèrent de l’énergie ! Préparez-vous les filles, désormais c’est votre Bikini qui fait fonctionner votre téléphone et vos objets électroniques portables. Équipé de mini panneaux photovoltaïques et d’un port USB, il produit de l’énergie solaire sans empêcher d’aller se baigner !

Les bottes Orange Wellies sont dans la même lignée, l’énergie étant générée cette fois ci par les mouvements du pied.

Ad technologie

Microsoft-twitter-dress-large

Oui, la WT est belle, douce et vertueuse, mais tout de même, si les communicants ne s’en étaient pas servi, aurions-nous effectivement pu clamer qu’elle est tendance? OMFG No ! Lors de la fashion week New-York 2012, Microsoft et Bloomingdales ont présenté leur projet commun, la robe de mariée Microsoft twitter dress. Fabriquée à NYC dans le plus grand secret, elle constitue à la fois une avancée technologique en soit, une démonstration de force et un support novateur. Le principe : les participants envoient des tweets associés au hashtag #MSBLOOMINGDALES qui s’affaichent directement sur la robe.

Nicole Scherzinger twitter dress

Nicole Scherzinger twitter dress

 

La chanteuse Nicole Scherzinger a elle aussi porté un model de twitter dress, fabriquée par Cutecircuit (encore eux!) lors d’un évènement mondain l’an dernier à Londres. Com coporate ou personnal branding, la twitter dress ou les RP à prix cassé !

Vous l’aurez compris, la Wearable Technology c’est d’abord et avant tout de la tech, et elle ne se cantonne certainement pas à la mode ou à des accessoires girly ou métro-sexuels, elle s’intègre à tous les domaines (santé, mode, art, énergie, communication…), et peut prendre des formes et des usages divers, mais garde toujours la même ligne directrice : elle doit se confondre avec ce que nous portons ! La WT adaptée au grand public n’en est qu’à ses prémices, 2013 nous réserve certainement de jolies surprises.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Tags | , , , , , , , , , ,

Commentaires

  1. technobol

    Et ben ! C’est assez impressionnant comme technologie. Mais c’est aussi intéressant avec toute les possiblités que cela représente.

  2. Deborah B

    Article et blog très intéressants ! :)

Laisser un commentaire