Quel outil de curation pour votre marque ?

31 Mar Quel outil de curation pour votre marque ?

Le concept de curation est sur toutes les lèvres depuis ce début d’année. La littérature prolifique existant sur le sujet, ainsi que les tableaux récapitulatifs de 01Net et de Social Compare, permettent d’accéder à une vision plutôt exhaustive des différents outils de curation que l’on peut trouver aujourd’hui. Cependant, concernant une utilisation directe par les marques, les propos sont beaucoup plus théoriques. Chez Curiouser, nous nous sommes donc interrogés sur l’appropriation  des outils de curation pour la communication des marques. Les services proposant des fonctionnalités différentes, nous avons créé une infographie afin d’identifier l’outil qui correspond le mieux aux besoins de son utilisateur.

 

Méthodologie

Pour réaliser cette infographie, nous avons privilégié les outils qui permettent à la marque de se présenter comme expert en proposant une ligne éditoriale propre, nous avons donc écarté les outils de curation automatique. En effet, ces derniers ne permettent pas à l’utilisateur de contrôler ce qui est publié.

Lors de nos observations, nous avons pu  constater que parmi le nombre très important d’outils existants, peu sont en réalité directement utilisables par une marque car peu proposent une réelle éditorialisation et dans un but de publication : c’est à dire la possibilité de choisir exactement les contenus, de les catégoriser, les tagger, les annoter ou les commenter mais aussi d’être maître de leur mise en forme.

Nous avons étudié les outils que nous avions jugés adéquats selon plusieurs critères :

La marge de manœuvre concernant l’éditorialisation

  • La simple sélection de lien
  • La catégorisation, le tri par thématique et tag
  • L’annotation : phrase introductive, commentaire
  • La rééditorialisation maximale : rédaction d’un article

Le niveau d’interaction possible des lecteurs

  • Publication verticale uniquement
  • Possibilité pour les lecteurs de poster des commentaires
  • L’échange communautaire en dehors des contenus postés
  • La collaboration : la contribution de la communauté dans la démarche de curation d’un utilisateur.

L’intérêt de la curation pour les marques

Les marques ont intérêt à se prêter au jeu de la curation et pour plusieurs raisons. Tout d’abord en ce qui concerne les RP : ajouter aux relations blogueurs les relations curators, mais surtout en ce qui concerne le brand content : la marque se positionne elle-même comme curator.

L’intérêt est à la fois pratique et économique : produire son propre contenu prend du temps et de l’argent, pourquoi ne pas simplement regrouper une sélection de contenus jugés intéressants ? La marque peut aussi en tirer un avantage en termes d’image : elle peut s’affirmer comme expert dans son domaine particulier et devenir un référent pour les internautes.

 

En curaclusion

En conclusion, il faut garder à l’esprit que la curation n’est qu’un outil. Et qu’un outil ne sert à rien sans une stratégie digitale appropriée. C’est donc la stratégie qui va conditionner l’utilisation d’un outil de curation et pas l’inverse.

Néanmoins, l’outil de curation peut déjà apporter beaucoup à une entreprise en terme de veille concurrentielle. Il s’agit d’un outil souvent gratuit, et à ce titre, il vaut d’être testé dans une logique d’expérimentation digitale.

Chez Curiouser, nous suivons la tendance et nous nous sommes bien approprié le concept de curation, la preuve :

Alix pour Curiouser