Doctorant en économie sous la direction de MM. Rallet et Rochelandet, au sein du laboratoire ADIS de Paris 11, Julien Mendoza a tout d’abord étudié, d’un point de vue sociologique, le rôle structurant des conflits dans la vie privée. Il s’intéresse ensuite, d’un point de vue économique, aux comportements individuels sous conflit, cette fois sous l’angle de l’influence sociale.

Sa thèse porte sur l’usage des données personnelles dans les modèles d’affaires numériques.


1 commentaire

Digital+Humanities : le programme de la conférence — Curiouser · 05/07/2011 à 18:29

[…] Julien Mendoza : Doctorant en économie sous la direction de MM. Rallet et Rochelandet, au sein du laboratoire ADIS de Paris 11. Sa thèse porte sur l’usage des données personnelles dans les modèles d’affaires numériques Les incitations au dévoilement des informations personnelles […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.