À quoi pourrait ressembler un futur sans communs ? Imaginez un monde où tout serait gouverné par des sociétés privées, où tout, même l’air que l’on respire ou le soleil qui nous chauffe, serait monnayable…

Un commun est une ressource – matérielle ou immatérielle – que l’on va collectivement s’approprier, protéger, pérenniser. C’est un concept qui connaît aujourd’hui un formidable regain dans la mesure où elle réinterroge notre manière d’appréhender nos libertés et responsabilités individuelles et collectives, notre rapport à l’intérêt général et même à la démocratie. 

Venez jouer à découvrir les communs

Une des épreuves de l'escape box (photo du prototype)
Elinor Ostrom est l’une des nombreuses épreuves de l’escape box (photo du prototype)

À l’occasion de la semaine de l’innovation publique, du 25 au 30 novembre 2019, Curiouser a conçu pour la direction interministérielle de la transformation publique et en partenariat avec Spintank, une Escape Box sur la thématique des communs.

Quel que soit l’endroit où l’on vit, on a tous une responsabilité et notre mot à dire sur l’appropriation, la gestion, la valorisation des ressources qui nous entourent. Et ce n’est pas être zaddiste, rebel·le, communiste ou désobéissant·e, que de dire ça ! C’est tout simplement devenir un·e citoyen·ne prévoyant·e et responsable ; les communs offrent un espace de partage dont nous ne pourrons nous passer pour assurer un avenir viable aux futures générations.

Curiouser lance une invitation au voyage dans une Terre dystopique

Une des publicités de celui qui a tué les communs (en 2080)

Des régions agricoles entièrement contrôlées par des Monsanto and co’ qui font la pluie et le beau temps sur la production et la distribution… des villes régies par des sociétés privées, avec des quartiers entiers dépeuplés – faute d’eau ou d’électricité – et d’autres bondés, où l’on s’entasse autour d’un unique générateur payant pour se connecter… un service public qui, depuis longtemps, a courbé la tête devant les lobbies et dont l’action se limite à  observer, impuissant et défaillant, la mainmise des world companies sur le présent et le futur de ses administrés…

Un plongeon d’une heure dans un monde où tout est sous le contrôle de méga-corporations, où le rôle des agents de l’État se limite essentiellement à un travail d’observation et d’archivage…

Saurez-vous relever les défis de cette Escape Box et sauver les communs ? Inscrivez vous ici pour participer à l’expérience.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.