Bidouille, prototypage et making : récit de notre séjour à Geekopolis

20 Mai Bidouille, prototypage et making : récit de notre séjour à Geekopolis

Nous rentrons tout juste de la deuxième édition du salon Geekopolis, qui s’est tenue tout le week-end au Parc des Expositions. Pour nous, deux grandes journées passées dans l’univers Teklab, sur un stand « Making » aux côtés d’Intel. Vous n’avez pas pu passer ou vous souhaitez redécouvrir les inventions présentées ? On vous raconte tout ici !

Un prototype de marteau intelligent

Notre atelier le plus en lien avec l’univers des super héros était centré autour du célèbre marteau de Thor, Mjolnir : construit avec soin par Cyril, le marteau était connecté à l’aide de Flora, un kit Arduino optimisé pour le wearable computing. Un accéléromètre et 4 Leds de couleur complétaient l’objet. En agitant le marteau, les visiteurs constataient aussitôt que les Leds changeaient de couleur en fonction de la vitesse. Mais pour prouver qu’ils étaient « plus forts que Thor », ils devaient le secouer avec force, de manière à ce que les petites lumières se mettent à clignoter en bleu pendant plusieurs secondes…. un exploit impossible sans revêtir au préalable le casque et la cape de Thor !

 Des interfaces surprenantes

Pour nos deux autres ateliers, nous avons utilisé des cartes Makey Makey : pour résumer, Makey Makey est une carte avec six boutons qui peuvent transformer nimporte quel objet en interface. La seule contrainte est de choisir des objets conducteurs, mais les possibilités sont très vastes ! Nous avons choisi d’utiliser comme interface d’une part des objets organiques « vivants » avec des carottes et des pommes de terre, et d’autre part le graphite en dessinant simplement au crayon de papier des boutons sur une feuille.

Les pommes de terre et les carottes ont servi de manette pour notre atelier Patator vs Légumes Fighter, une déclinaison organique et sympathique du jeu Pong Arena développé par Dreamirl. Nous avons été étonnés de découvrir le succès de cet atelier auprès des enfants, et il était également le seul où l’on pouvait entendre dire : « ma patate ne marche pas » !

PatatorPatator

Nous avons ensuite utilisé la manette de jeu dessinée au crayon de papier pour notre atelier Carbon Arcade, avec le célèbre jeu Street Fighter 2. Nous tenons à féliciter les quelques joueurs ayant réussi à placer des Sonic Boom, Hadoken et surtout Shoryuken à l’aide de cette manette très spéciale !

 Un mélange d’univers sympathique

Nous avons donc passé un très bon moment dans cette cité des cultures de l’imaginaire : parler de prototypage avec Conan le barbare, au Doctor Who ou à des pirates de l’espace fut pour nous une expérience inoubliable. Un grand merci à tous les visiteurs ayant essayé nos différents ateliers, nous espérons revenir l’année prochaine !

Edit du 26/05 : vous pouvez regarder nos autres photos du salon sur l’album Flickr ci-dessous !